- Séminaire Valorisation 2017 - Entretien avec un(e) participant(e) : Alexandre Dazzi



- Qu’est-ce qui vous a poussé à participer à ce séminaire ?

J’ai déjà déposé un brevet et je connais un peu l’aventure de l’entreprenariat mais de manière indirecte car ce n’est pas moi qui ai développé l’instrument pour la commercialisation mais une société étrangère. Je n’ai développé que le prototype. Cela fait dix ans que je travaille en collaboration avec l’entreprise où j’ai pu faire du conseil scientifique, donc je connaissais déjà l’univers de l’entreprise mais je voulais alimenter mes connaissances et trouver d’autres idées pour peut-être me lancer dans une nouvelle aventure.

- Qu’attendiez-vous de ce séminaire ?

Je souhaitais voir si cela pouvait répondre à certaines questions que je me pose. Je ne suis pas un doctorant, libre de créer sa start-up après sa thèse. Je suis fonctionnaire (Enseignant chercheur au sein du Laboratoire de Chimie Physique de l’Université Paris-Sud) et je me demande actuellement comment, en tant que fonctionnaire, je peux arriver à créer quelque chose. Pas nécessairement me lancer dans l’entreprenariat mais au moins avoir les clés et me renseigner. Je souhaitais avoir une connaissance générale et c’est ce que j’ai eu car c’est adapté aux chercheurs. Le message c’est : « si vous voulez vous lancer et créer votre entreprise, il ne faut pas penser comme un scientifique, il faut découvrir autre chose. »

- Qu’avez-vous pensé des rencontres avec les intervenants ?

Toutes les interventions ont leur intérêt car les personnes et les profils sont complétement différents et assez complémentaires.

- Où vous situez-vous à la fin de ce séminaire ?

J’ai bien évolué. En même temps je compte également conserver mon travail qui me plaît. Donc je me vois davantage dans la création et dans l’accompagnement. Mais aussi, pourquoi pas, faire profiter mon expertise aux entreprises.

- Que pensez-vous de l’approche du formateur Eric Langrognet ?

Je la trouve très intéressante et elle pourrait même à mon sens être proposée dans les écoles doctorales.