Présentation

La nanophotonique constitue une plate-forme privilégiée, diffusante, pour apporter de nouvelles solutions aux défis sociétaux du XXIème siècle liés à l’énergie, l’environnement, les communications et la santé.

Le renforcement des mécanismes d’absorption, d’émission et d’optique non linéaire s’appuie souvent sur des résonateurs de très petites dimensions à base de matériaux diélectriques ou métalliques, obtenus par des techniques de nanofabrication.

La diversité des enjeux en nanophotonique est très importante : nanolasers, régimes de commutation avec de très faibles énergies dans des circuits photoniques, optiques non linéaire avec un faible nombre de photons, ingénierie de la dispersion avec les métamatériaux, localisation et ralentissement de la lumière avec les cristaux photoniques, interactions entre photons et modes de vibration pour l’optomécanique, plasmonique (génération de plasmons, amplification, imagerie, plasmonique quantique), réalisation de nanosources d’énergie combinant nano-antennes et boîtes quantiques, développement de dispositifs photovoltaïques à base de nanofils, nanothermique, imagerie par nano-optique, fonctionnalisation, manipulation de nano-objets et association biopuces-photonique intégrée. La nanophotonique joue également un rôle très important à l’interace entre optique quantique et information quantique