Retour sur événement : Les sixièmes rencontres annuelles en nanométrologie

Les sixièmes rencontres annuelles en nanométrologie se sont tenues jeudi 1er décembre au Ministère de l’Economie, de l’Industrie et des Finances et ont rassemblé plus de 100 participants. Organisé par le club nanoMétrologie (constitué du LNE et du réseau C’Nano du CNRS), cet événement a été un véritable succès, rassemblant tant les industriels (40) que des ressortissants du monde académique (44).

JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG


La nanométrologie, science de la mesure à l’échelle du nanomètre, joue un rôle majeur dans l’évaluation des risques potentiels associés aux nanomatériaux, présents aujourd’hui dans un nombre croissant de produits de consommation et dans de nombreux secteurs d’activité (alimentation, microélectronique, textile, bâtiment, jouets etc.).

Ces rencontres ont été introduites par les deux tutelles du club nanoMétrologie représentées par M. Nicolas Castoldi, délégué général à la valorisation du CNRS et par M.Thomas Grenon, directeur général du LNE, qui ont souligné l’intérêt des activités du club et le soutien de ses tutelles respectives. M.Christophe Sirugue, Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, a ensuite exposé la vision et l’implication du Ministère de l’Industrie dans le développement des nanotechnologies à l’échelle nationale et l’importance de mesures fiables et donc de la nanométrologie.

Cette journée a permis aux participants d’échanger autour des avancées en matière de nanométrologie appliquées à la santé, à l’environnement, à la traçabilité et à l’instrumentation. Lors de cette édition, l’accent a notamment été mis sur les besoins industriels en termes de mesure pour le développement des nanotechnologies : mesure de grandeurs dimensionnelles (longueur), de toute autre grandeur physique (électrique) ou chimique, dont l’exactitude, la fiabilité et la reproductibilité présentent un intérêt majeur dans la production et la caractérisation des nanomatériaux.
Des témoignages ont permis d’apporter un éclairage sur des thématiques variées comme les couches minces, les nanomédicaments ou les LED. Les échanges autour du bilan d’un travail prospectif commandité par l’agence nationale de la recherche (ANR) ont permis d’identifier les opportunités en R&D liées au développement des nanosciences et nanotechnologies.

D’autres sujets ont également été abordés, dont les initiatives françaises pour fiabiliser les caractérisations à l’échelle du nanomètre (projet NANOMET, TUBE Daum, exercices d’intercomparaison proposés par le club nanoMétrologie).

En outre, des membres du réseau ont pu présenter leurs travaux au cours d’une session posters organisée pendant le déjeuner.

Le succès de cette journée confirme ainsi l’intérêt des travaux du Club nanoMétrologie et sa capacité à réunir les mondes de la recherche et de l’industrie autour d’un thème d’intérêt national.


Retrouvez le programme complet de la journée dans le document ci-dessous :

PDF - 983.6 ko